Prix d’un monte escaliers

Le prix d’un monte-escaliers : un investissement important

Monte escalier
© Stannah

Bien que le prix d’un monte-escaliers puisse sembler élevé, il est important de noter que l’achat et l’installation d’un monte-escaliers est un investissement. Un monte-escaliers peut permettre aux personnes âgées ou à mobilité réduite de conserver l’entier accès à son habitation, même l’étage, autrement difficilement accessible.

Ainsi, cela peut également être une solution qui permettra aux personnes ayant du mal à accéder à leur étage pour conserver leur maison et éviter des frais supplémentaires liés à un déménagement.

Il faut également garder à l’esprit que le prix d’un monte-escaliers dépend également de sa qualité. Il est alors pertinent de se demander s’il est sage de chercher à économiser quelques sous au dépend de la qualité du produit, ce qui pourrait résulter en un risque d’accident important.

De plus, le monte-escaliers a pour but d’accompagner personnes âges et PRM tout au long de leur vie. Opter pour un produit de qualité est donc important, indépendamment du prix.

Les différents prix d’un monte-escalier

Selon le type de monte-escaliers choisi et le modèle, le prix de celui-ci diffère. Ainsi, on observe plusieurs tranches de prix qu’il s’agisse de :

Monte escaliers standard

Entre 3 000 et 8 000€ (avec pose)

Monte escaliers PMR

Entre 4 000 et 10 000€ (avec pose)

Monte escalier droit

Entre 2 500 et  4 000€ (avec pose)

Monte escalier tournant

Entre 8 000€ et 13 000€ (avec pose)

Plate-forme monte escalier

Entre 9 000 et 13 000€ (avec pose)

Elévateur vertical

Entre 10 000 et 14 000€ (hors pose)

Mini ascenseur

Entre 10 000 et 15 000€ (hors pose)

Monte escalier d’extérieur

Entre 4 000 et 10 000 € (avec pose)

Les aides pour diminuer le prix d’un monte escalier

L’adaptation des logements pour les personnes âgées ou à mobilité réduite est un enjeu entièrement intégré à la politique sociale. Les monte-escaliers font partie des aménagements pris en compte par un bon nombre d’organismes d’aides financières.

L’ANAH – Agence Nationale de l’Habitat

L’ANAH octroie des subventions afin d’améliorer et d’adapter le logement des personnes dépendantes. Sont pris en compte dans le calcul des subventions : nature des travaux, revenus du foyer. L’aménagement d’un monte-escaliers fait partie des adaptations couvertes.

Aide du conseil régional

Premier organisme à consulter, le conseil régional est en mesure de vous diriger vers tous les organismes amenés à proposer une aide pour le financement de votre monte-escaliers et peut même apporter une aide financière.

Réductions d’impôts

L’achat et l’installation d’un monte-escaliers donne accès à une réduction d’impôts allant jusqu’à 25% du montant total investi. Selon la situation financière de l’acheteur, un plafond à cette réduction est placé entre 5 000 et 10 000€.

Comments are closed.